La bonroudeuse

 

 

L’Indonésie comprend plus de 18 000 îles, il est facile de rejoindre certaines d’entre elles depuis Bali, alors pourquoi s’en priver ? Voici mes deux îles coup de coeur à seulement quelques heures du sud de Bali.

GILI AIR

J’ai adoré cette île paradisiaque si apaisante, les véhicules motorisés y sont interdits, on y circule en vélo ou bien en calèches tirées par des chevaux. Il est très facile de faire le tour d’île en une heure ou deux. Elle fait partie d’un archipel de trois îles, les îles Gili : Gili Trawangan est l’île préférée des fêtards, Gili Meno celle des honeymooners et Gili Air se trouve entre les deux. La vie y est douce et relaxante mais on peut profiter d’une belle sélection de restaurants et bars. Ici, il n’y a pas grand chose à faire à part se reposer, profiter de la plage et déconnecter…

S’Y RENDRE

L’île se situe à 1H30 du sud de Bali en fast boat (si tout va bien) depuis Padang Bay. Il suffit de se rendre au port et choisir l’une des compagnies. Attention elles ont assez mauvaise réputation et sont à éviter les jours de mauvais temps. Pour ma part, l’aller s’est bien déroulé malgré énormément de secousses, toutefois le retour fût compliqué, beaucoup de retard puis un détour par Lombok où nous avons patienté deux heures sans aucune explications. Les indonésiens ne sont définitivement pas stressés :).

FOOD

Pachamama : un restaurant bio très agréable avec des produits frais.

Gili bliss : parfait pour un petit-déjeuner sain, les smoothies bowls y sont délicieux.

OÙ DORMIR ?

Beranda Boutique Hostel : pour les petits budgets, cet établissement tout neuf est très correct. J’y avais ma petite hutte très propre et une salle-de-bain partagée, la piscine est top (moins de 10 euros la nuit).

NUSA PENIDA

Changement de décor : des falaises vertigineuses, une mer follement agitée et des routes rocailleuses : bienvenue à Nusa Penida! Cette île est encore peu fréquentée des touristes et se trouve à seulement 30 minutes depuis Kuta qui vaut largement le détour. Connue pour ses falaises et ses spots de snorkeling, l’île demeure sauvage et pour le moment préservée. Petite anecdote, l’île est raccordée à l’électricité depuis seulement 5 ans.

 

S’Y RENDRE

Nous avons pris le fast boat à Kuta qui nous a emmené sur l’île en seulement 30 minutes. À l’arrivée, vous trouverez de nombreux taxis.

À NE PAS RATER

Il faut savoir que les « routes » ou plutôt chemins de terre y sont parfois galères, nous avions pris un chauffeur avec 4*4 pour notre premier jour pendant lequel nous avons visité les plus jolies plages : Kelingking beach, Broken beach, Crystal Bay et Angel’s Billabong. Le lendemain, nous avons loué un scooter pour nous rendre à Atuh Beach en faisant un stop au temple de Giri Putri (cette partie de l’île est faisable en deux-roues, même pour des débutants que nous sommes). On entre dans ce temple construit dans une grotte par un petit trou de souris, il faut marcher à quatre pattes pendant quelques mètres puis on découvre une hauteur de plafond impressionnante. Nusa Penida est également appréciée pour ses spots de plongée et ses raies manta mais s’adresse plutôt aux plongeurs expérimentées car les courants y sont très puissants.

FOOD

Warung Pondok : un restaurant local délicieux où vous pouvez déguster la pêche du jour.

Penida Colada : le bar le plus chill de l’île, parfait pour se reposer après une longue journée à escalader les falaises.

OÙ DORMIR ?

Petak Cottage : un des meilleurs hébergements que j’ai eu en Indonésie, les cottages y sont super confortables, atypiques avec une belle vue sur l’océan. Il ne manquait que la piscine :).